territoire

  • « Nous sommes au bon Dieu de Bretagne et au diable d'Anjou »

    Sous l'Ancien Régime, jurdictions provinciales et ecclésiastiques d'entrecroisent. Le territoire diocésain (pouvoir spirituel) ne suit quasiment jamais le territoire de la province (pouvoir temporel). En outre, des zones particulières appelées « marches » apparaissent sur les frontières entre provinces.

     

  • Cirque naturel de Courossé

    Dans les derniers kilomètres avant la confluence de l'Èvre et de la Loire, le cirque naturel de Courossé (parfois prononcé Couroussé) est situé sur la commune de Saint-Pierre-Montlimart (village de Courossé) et la Chapelle-Saint-Florent (point de vue, ancien moulin, grotte et calvaire). Il résulte d'une boucle formée par l'Èvre et constitue un magnifique cadre de ballade.

  • La Loire, une barrière généalogique

    Image

    Dans mon ascendance, La Loire a très probablement joué un rôle de "barrière généalogique". Découvrez pourquoi dans cet article.

  • Le marquisat de Châteaufromont
    Châteaufromont, Saint-Herblon (44) - montage
    Image

    Le domaine de Châteaufromont s’étend sur les communes de Saint-Herblon, Anetz et La Rouxière. A l’origine il s’agirait d’un château construit vers 1050 par un certain chevalier Fromont, sur la motte féodale du même nom à Saint Herblon.

  • Le territoire des Mauges
    Village des Mauges
    Village des Mauges

    Les Mauges sont un territoire situé au cœur du triangle Nantes – Angers – Cholet et couvrent actuellement la partie sud-ouest du Maine-et-Loire.

  • Les Mauges nouvelles

    Commune nouvelle de Chemillé-MelayAu 1er janvier 2013, Chemillé et Melay ont formé la commune nouvelle de Chemillé-Melay1 et ouvert un nouveau chapitre qui va redessiner le visage des Mauges. Contraintes par la baisse des dotations de l'État, la réforme territoriale et son dernier volet baptisé "loi NOTRe" (pour Nouvelle Organisation Territoriale de la République) les collectivités territoriales phosphorent sur des regroupements partout dans les Mauges et leur voisinage. Outre les dispositions de la commune nouvelle, les intercommunalités devront désormais compter au moins 20 000 habitants. La consigne locale est qu'elle en comportent 30 000 minimum18, ce qui est loin d'être le cas de toutes celle des Mauges à l'exception de l'Agglomération du Choletais.

    Sous l'impulsion du Préfet de Maine-et-Loire, les élus locaux doivent faire connaître leur projet de redécoupage avant l'été 2015. Les fusions retenues entre communes et/ou entre intercommunalités devront être achevées au 31 décembre 20162, autant dire demain. En vérité la France entière est concernée par cette feuille de route mais les élus du Maine-et-Loire sont particulièrement actifs pour ne pas laisser la responsabilité du redécoupage local à l'État.

  • Localisation patronymique

    Les recherches généalogiques permettent parfois la localisation du foyer originel d'un patronyme et de ses variantes. On peut alors savoir d'où provient un nom de famille. Voici quelques exemples :

    • VOISINE, VOISINNE : région du Louroux-Béconnais (49)
    • SOURICE, SOURISSE : région du Fief-Sauvin (49) et Beaupréau (49)
    • BOURGET : région de Saint-Rémy-en-Mauges (49), La Chapelle-Saint-Florent (49), Beaupréau (49)
    • SAUCISSE : Saint-Herblon (44) mais aussi département du Calvados
    • GAUDICHON, GAUDUCHON : région de Maumusson (44)
    • LORTIE : région de Soizé (28) principalement et région de Brou (28)
    • AUDIGANE, AUDIGANE : région de Saint-Pierre-Montlimart (49)
    • LEFOU : région de Bouzillé (49)
    • L'ALLOUÉ, ALLOUÉ : région de Soudan (44) et Erbray (44)
    • FLEURANCE : région de Tillières (49)
    • GUIMBRETIÈRE : région entre Sèvre et Moine (49)
    • JONCHÈRE : région d'Anetz (44), Belligné (44), La Chapelle-Saint-Sauveur (44)