Voisine

  • Qu'est-ce que "Lechat de la Voisine" ?

    « Lechat de la Voisine » est un simple jeu de mot, clin d'œil à mon ascendance et prétexte à parler de mes ancêtres et des familles alliées. Ce site est donc prinipalement consacré à la généalogie.

    Bonne navigation.

  • Le mystérieux destin de Julien VOISINE

    Dans ma ligné patronymique il y a Julien VOISINE né le 13 mai 1737 au Bois à La Rouxière (44) puis baptisé le lendemain. En 1768, il épouse Jeanne MOREAU, originaire de la Boissière-du-Doré, descendante de familles bien instruites et probablement relativement aisées sans qu'on sache si elle-même l'était. Ce couple apparaît deux fois dans chacune des ascendances de mon grand-père et de ma grand-mère paternels comme dans celle de nombreux rouxiérois.

  • Les clins d'œil généalogiques

    Il arrive lors de recherches généalogiques d'assister à des coïncidances troublantes, ce que l'on peut appeler des clins d'œil. J'en ai fait l'expérience à deux reprises.

  • Les VOISINE de La Rouxière

    Les frères Voisine du Château

    Les VOISINE de la Rouxière ont occupés le Château de Peltré pendant près de 200 ans et leurs descendants y demeurent toujours. Le Château n’a pas toujours été habité par des porteurs du patronyme VOISINE. Vers 1796, ces derniers auraient succédés aux GAUDUCHON à la résidence du Château.

  • Trouver une filiation sans acte de mariage

    Dans toute généalogie, la voie la plus rapide pour remonter le temps et trouver ses ancêtres est la consultation des mariages où sont mentionnés, jusqu'à une certaine époque, les parents des conjoints. Pour de multiples raisons, certains actes de mariage demeurent introuvables ou muets sur les parents des conjoints. Que faire alors pour poursuivre l'ascendance malgré tout ?