Victimes des guerres de Vendée à La Boissière-du-Doré

Catégorie parente: Secteurs géographiques Vignoble nantais Affichages : 21513

19 octobre 1793

10 mars 1794

mars 1794 ; 2 femmes enlevées et tuées

17 mars 1794 ; massacre 49 morts

Les villages des Coins, La Barbotière, Le Buisson, La Haute-Gretelière, Le Gas-Hubert, La Huberdrie, La Coupaudière, Les Tuileries, La Rogerie, La Géraudière et L'Aubinière en partie, furent incendiés, ainsi que le moulin de La Hérie. Les corps enterrés dans une fosse commune avec un calvaire implanté en 1835, sous l'église actuelle.


Liste des soldats de la Grande Armée de La Boissière-du-Doré (44), publiée dans les bulletins municipaux

Une soixantaine d'hommes de la Boissière se seraient engagés dans la Grande Armée ; 10 ont moins de 20 ans et 7 ont plus de 40 ans. Ils rejoignent la division du Fief-Sauvin. Ils combattent sous les ordres de Bonchamp, puis de Stofflet. Quelques uns combattent pour Charrette. Une dizaine fait la virée outre-Loire jusqu'à Grandville. On compte 10 morts et une dizaine de blessés.

Selon le bulletin, 60 hommes représentent 30% des chefs de familles de l'époque pour une population estimée à 800 habitants.

Cette liste est attestée, selon les écrits du bulletin municipal, « par Bureau ancien officier des armées vendéennes, par Barbier du Doré de la Vincendière et par Renoul, chirurgien des armées catholiques ». Ils disent qu'il manque sans doute des noms.

Il y a une notice pour quelques uns d'entre eux.

Il faut ajouter :


Liste des conseillers municipaux de La Boissière (les « Bleus »), iinstallés par le président du District de Clisson, publiée dans les bulletins municipaux

Il est fait allusion à des traces écrites d'une rixe politique dans le bourg.


Article sous licence Creative Commons BY-SA 3.0

Sources : Camille EMERIAU et Valérie JOUSSEAUME d'après Liste des « martyrs » de La Boissière-du-Doré (44), bulletins municipaux de La Boissière-du-Doré, commune de la Boissière-du-Doré, 1905 - 1911

Imprimer
Joomla SEF URLs by Artio